From Champassak with love

From Champassak with love

6 mars 2019 2 Par nospetitschemins

Champassak dans le sud du Laos, est un village, avec une rue principale, quelques guesthouses et quelques restaurants.

On a aimé l’ambiance paisible, le sourire des gens et leur gentillesse, goûter aux recettes typiques de cette région, prendre un café et manger des gaufres à Champasak with love, notre café préféré.

On a aussi assisté au spectacle de marionnettes accompagné d’une dizaine de musiciens jouant des instruments locaux… alors pour un village avec une seule rue, ça fait déjà pas mal de choses sympas 😉

Notre arrivée dans la rue principale.
On était moins attendu que les sacs de riz.
Guesthouse kids friendly 🙂
La vue sur le Mékong depuis notre chambre. Parfois on a eu moins de chance 🙂
Petite épicerie à trois roues, en route pour vendre ses sucreries à la sortie de l’école
Bon, faut pas nous demander le résumé de l’histoire…

Et quand on regarde autour du village, il y en a des trésors !

Des rizières d’un vert éclatant, des balades à scooters dans des chemins incroyables, le site du Wat phou si majestueux, se balader à vélo et aller en pirogue sur l’île de Don Daeng (et pédaler dans le sable à 2 à l’heure .-)

On a tellement aimé tout ce qu’on a découvert qu’on est allé deux fois à Champassak !

Ici, pas de station essence. Le garagiste a de l’essence en bidons, qu’il mesure dans une bouteille en plastique selon la quantité demandée…
… et hop! prêts à partir !
Beaucoup de motards portent des masques pour se protéger de la poussière. C’est ce jour-là qu’on a compris que c’était une bonne idée.
Obstacles mouvants
Route et ciel dégagés
La montée au Wat Phou, “le temple de la montagne”.
Partez devant,
pour la photo, c’est mieux si je reste un peu là sans bouger…
Vue depuis le temple
Sur une musique d’Ennio Morricone
Nos deux meilleurs copains sur le retour, ceux qui nous feront un peu d’ombre…
Pas d’ancre ici, les perches en bambou servent à amarrer les pirogues
Le Mékong et ses pêcheurs, toujours très photogéniques
Laundry
Le port de Don Daeng
Soudain sur ce désert de sable, un agriculteur arrive en poussant la partie motorisée du tracteur, sa femme à l’arrière. Mystère. C’est peut-être Intervilles Champassak-Don Daeng qui se prépare mais j’en doute.
Un touareg à Don Daeng
Catamaran
En sortant de la pirogue, Tim s’est enfoncé dans la vase et y a laissé .. sa tong !
A la recherche de la tong enfouie, donc.
Autour d’un temple, des sièges pastèques et des sièges fraises