Préparatifs

Préparatifs

J-30 !

Allez, c’est presque parti et c’est là que ça sent à la fois bon le départ et à la fois ça sent un peu le soufre, le stress et les questions de dernière minute du style “T’es sûr qu’il fallait pas un Visa pour Taïwan?”

Alors justement, question Visa : nous avons obtenu nos visas pour l’Inde le lendemain de la demande (merci le visa par Internet), mais on vient aussi de recevoir une moitié de bonne nouvelle : le facteur nous a apporté nos passeports en recommandé en provenance directe de l’Ambassade du Laos, c’est super en plus les visas sont très classes.

Là où c’est moins classe, c’est que Tim et Lei ont subitement changé de nom de famille : ils s’appellent “Adam Elegue” sur le visa :/

Là où c’est moins moins classe, c’est que le visa ne couvre pas la durée de notre séjour au Laos !

Euh… bon, je sens que c’est un coup à renvoyer les passeports à l’Ambassade, argh.


J-29

Au programme du jour, contrat de réexpédition du courrier, vente de meuble, choix des vêtements pour le voyage et listing de ceux qui manquent !

Finalement, nous avons décidé de vendre les six (mauvais) meubles Ikea qu’on avait depuis des années et c’est parti comme des petits pains (comme des smöbolt quoi). Une dame nous a dit qu’elle guettait ces meubles sur Leboncoin depuis des mois !

Alors on a fait des heureux, on a évité à la dame de passer des heures devant le PC pour scruter l’arrivée du KALLAX adoré et on s’est évité 6 démontages, 6 emballages-déballages et 6 remontages. Mes bras disent merci Leboncoin.


J-28

Nous avions commencé à mettre quelques couettes, coussins et oreillers dans des sacs à vide d’air, à la fois pour le gain de place mais aussi pour la protection contre la moisissure et l’humidité dans le container.

Or ce matin, l’un des sacs est revenu à sa taille normale :/ Donc soit il y a un (petit) trou dans le sac, soit il est poreux soit il est mal fermé soit on avait enfermé une guêpe avec les coussins. En tout cas il faudrait pas que ça fasse la même chose avec tous nos sacs de fringues, sinon le container va exploser.

 

Petit jeu : trouve la photo prise avant et la photo prise après 🙂

 

 

 

 


J-27

Réponse téléphonique de l’Ambassade du Laos pour la lettre qui manque au nom de famille sur les visas : “non, non, c’est pas grave”.

Bref, on verra bien une fois arrivés au Aos.

A uivre 😉


J-24

Aujourd’hui c’était la “journée médicaments” : faire la trousse de pharmacie du voyage, acheter le dernier vaccin (bon, il faut faire la piqûre et d’après un petit sondage familial on le fera le plus tard possible 😉 et faire le compte des cachets anti palu à emporter.

Et juste pour la curiosité, nous avons passé 4 coups de fil, dans 4 pharmacies proches : la même boite de 12 comprimés anti palu est passée de 29€ (arghhh) à 21€ (arghh) puis à 17€ (argh) et enfin à … 9€ (ah!)

Comme il nous faut 7 boîtes de 12 comprimés, faites le compte… ça valait le coup de fil !


J-23

Nous nous séparons de nos premiers objets, direction la Grange de Marine (ça sonne bien comme un restau!). Une grange qui sent bon le bois, vaste comme autrefois, vous serez bien là-bas tondeuse, cariole et vélos, on se retrouve l’été prochain.

Les enfants dorment désormais sur leur matelas à même le sol, c’est pour les habituer à la Birmanie, où on va loger plusieurs fois dans des chambres … à 2 lits !

 


J-22

Le démontage de meubles continue et cette fois il y a un meuble fait maison, une armoire créée pour la naissance de Lei. Loin du meuble standard avec notice, nous prenons plus de temps pour le démonter, pour repenser le montage comme nous l’avions imaginé.

Patrice montre à Tim la porte du meuble fait avec amour. Et Tim sent que c’est à ce moment qu’il faut témoigner à son papa son admiration : “Wow c’est toi qui as fait ça? J’aurais jamais cru, tellement c’est bien fait”

 


J-19 

Au chapitre “c’est toujours quand on est pressé qu’on se retrouve derrière un tracteur”, on pourrait ajouter la rubrique “c’est toujours quand on déménage pour partir autour du monde qu’arrivent les c……. de dernière minute” :

La voiture qui tombe en panne et qui est immobilisée 15 jours chez le garagiste, l’appareil dentaire de la petite Lei qui se décroche et les 2h30 de route qu’il faut faire pour le remettre, le contrat d’assistance au voyage qui ressemble pas tout à fait à ce qu’on vous avait promis, et enfin, à 18h30 en rentrant las de cette journée… le tracteur.

 


J-16

“Et les vêtements ?”

Eh oui, dilemne que les choix des habits à emmener autour du monde pendant huit mois ! Comprimés dans des sacs à dos, lavés à la main ou à la laverie au risque de rétrécir (ça nous est déjà arrivé ;-/), exposés à la poussière, la sueur, le charbon (on sait jamais, si les enfants doivent descendre à la mine)… bref, faut-il prendre des vêtements “jetables” et donc qu’on n’aime pas trop, ou des vêtements confortables qu’on apprécie et auxquels on a envie de faire découvrir le monde, sachant qu’on va les ruiner ?! Le suspense est à son comble.

Bref, vous verrez bien, si on a des tenues de ploucs sur les photos, c’est qu’on a choisi la première solution 🙂

 


J-14

En janvier 2019, c’est le début de l’impôt à la source ! Mais combien allons-nous payer d’impôts à la source quand on ne touche aucun revenu? La réponse est simple, zéro, vous dîtes-vous. Eh bien, il semblerait que non, nous allons être prélevé d’un pourcentage (de zéro, donc) qui nous sera ensuite restitué… Trop marrant l’impôt à la source :))

Bon… l’agent au guichet aujourd’hui n’avait pas l’air convaincue elle-même par ce qu’elle disait, on la comprend.

Bref, il est temps de partir et de revenir quand ça sera plus clair 🙂

 


J-13

Alors, Tim et Lei, on emmène doudou en voyage au risque de le paumer dans un bus minable au fin fond du Rajasthan? Comment ça “non”?

Nous avons réfléchi avec Tim et Lei à cette épineuse question (surtout pour Lei), faut-il emporter son doudou historique?? Et sinon quoi emmener? Rien? Une peluche parmi les peluches, anonyme, discrète, offerte par l’ancienne voisine d’une tante lointaine et dont on se demande toujours s’il est vraiment à nos enfants?

Et puis, là, un jour, dans un magasin, nous leur proposons de choisir un doudou de voyage, qui serait une sorte de doudou spécialisé dans le long courier, qui n’a pas peur du noir, qui ne craint pas les coups ni la saleté, qui est prêt à mordre pour défendre son enfant adoptif, qui n’a pas peur de perdre une oreille et qui est reconnaissable parmi tous les autres doudous du monde. On se demandait s’ils comprennaient cette notion un peu nouvelle du doudou explorateur mais on a rapidement été fixé quand ils nous ont fièrement présenté leur élu pour l’aventure : un rat 😀

 


J-12

On est laaaaarge!

Ah, mais on me glisse que le déménagement c’est après-demain.

Ne pas céder à la panique

Ne pas céder à la panique

Ne pas céder à la panique

Ne psa dcére à al naiqepu


J-7

Un déménagement d’une maison vers un container, un concept pas si facile pour des enfants et un calcul de volume pas si évident pour les parents…

Nos affaires sont donc dispatchées pour 8 mois dans un container et chez 3 familles ! Déjà un grand merci à tous ceux qui ont participé, de près, de loin, de bras, de coeur, de sous-pente, de hangar, de fourgon, de sms, de coup de fil, de mail, etc… à ce que tout se passe sans stress (ha ha ha) et dans la bonne humeur : un grand MERCI, we did it !!

 


J-3

Entre deux bises à nos familles, nous finalisons les derniers préparatifs : achat de lotion anti-moustiques, vérification des billets, finalisation de la trousse de pharmacie “special kids” (près de 1kg!), marquage des appareils éléctroniques, validation de l’assurance voyage, inscription auprès de Ariane (qui informe les français à l’étranger d’éventuels risques), pesée des sacs, formation accélérée de What’s App aux grands-parents (il y aura une petite interro demain matin mais chut) et bien-sûr…  mettre un petit mot dans le blog !

 

A suivre 😉