Je me souviens… de la Gaspésie

Je me souviens… de la Gaspésie

20 juillet 2019 1 Par nospetitschemins

Nous avons longuement hésité à “monter” jusqu”en Gaspésie, dont l’extrémité est à 1000 kms de Montréal. Trop loin ? Trop ressemblant à la Bretagne ? Nous avions quelques a priori mais il faut bien reconnaître que nous avons fait le bon choix : la Gaspésie nous a enchantés, ni trop loin (on a surtout fait des étapes en route très sympa) et très dépaysant.

Ici le cap des rosiers : nous y avons passé un bon moment à observer les oiseaux et les baleines qui passent au large. Il y a quelques campervans qui viennent se poser ici pour la nuit, c’est en effet le coin idéal.
Il y a beaucoup de panneaux signalant les orignaux, mais est-ce qu’il y en a vraiment beaucoup ?
Oui ! Ici, le premier que l’on a croisé, au bord de la route justement

Nous avons fait plusieurs randonnées dans des parcs naturels de Gaspésie : paysages magnifiques et animaux au rendez-vous !

Maître renard
Un jeune caribou
Vu ! Un porc-épic
…et neige aussi au rendez-vous !! Bon, on est en juin, à 500m d’altitude… L’hiver a été rude.
Maman orignal
fiston orignal
Crottes noires… d’ours noir !

Petit coup de coeur supplémentaire pour Percé, son rocher (percé), ses cookies (un des meilleurs souvenirs du Québec de Lei :)) et son atmosphère de petite ville paisible qui sort de l’hiver… au mois de juin !

Un petit air d’Etretat 😉

En face de Percé, l’île de Bonaventure, où nous avons passé la journée à marcher et à observer la plus grande colonie de Fous de Bassan d’Amérique du Nord : plus de 150 000 couples !

trente-huit, trente-neuf, quarante, ….
cent soixante douze, cent soixante treize…
bon arrêtez de bouger j’ai perdu le fil
Les fous de Bassan piquent dans l’eau à une vitesse incroyable pour pêcher, mieux vaut éviter de faire de l’apné dans le coin
You know what it is ?
Ce jour-là c’était l’anniversaire de Patrice, beaucoup de bougies sur un hot-dog…. ou sur une banane au chocolat? En tout cas une super journée 😉